Le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin a présenté ce lundi 17 juin 2024 à la presse, quatre catégories de 7 bandits présumés.

Ils ont été pris en flagrant délit de cambriolage, des coups et blessures volontaires et de transport du chanvre de la zone ennemie jusqu'au camp des déplacés de Bulengo, ou encore détention illégale, a fait savoir le Major José ISUWA, commandant second en charge des opérations en ville de Goma.

Il a signifié que certains ont été appréhendés dans la nuit du 14 au 15 Juin en pleine opération de cambriolage sur avenue Irambo au Quartier Mapendo, alors que d’autres ont été pris au Quartier Katoyi en pleine opération avec arme à feu.

Un présumé « faux Muzalendo », intercepté en territoire de Nyiragongo avec une arme à feu portant une identification policière a également été interpellé, pendant qu’un motard transportant une cargaison importante du chanvre, en destination du camp des déplacés de Bulengo, a également été arrêté.

Réjouis du « dynamisme des services de sécurité » engagés dans les opérations baptisées « Safisha muji wa Goma », le Maire a salué la collaboration et la participation citoyennes vis-à-vis des efforts continues de sécurité dans la ville de Goma.

Il encourage tout le monde à participer quotidiennement aux efforts sécuritaires afin de maintenir la sécurité.

« L'ennemi a aussi la mission de droguer les citoyens pour entraîner la commission des actes d'inconscience pour enfin aboutir aux soulèvements populaires contre l'autorité publique », a-t-il signifié appelant les habitants de la ville de Goma « à se méfier des drogues. »