Ce jour-là, 15 Juillet comme aujourd’hui, mais en 1994, au lendemain de la chute de la Préfecture de Ruhengeri (et avant que Gisenyi ne tombe le jour suivant), 250.000 réfugiés rwandais entrent à Goma, en un seul jour.

C'était au rythme effrayant de 15.000 personnes toutes les heures qu'environ 250.000 réfugiés rwandais avaient traversé la frontière de Gisenyi (au Rwanda) vers Goma (Zaïre), un record jamais enregistré par le HCR qui n'avait auparavant prévu qu'un afflux probable de 50.000

Le HCR se trouvait ainsi débordé. A ce moment-là, Goma n'est qu'une petite ville de 300.000 habitants, mais en une journée, des dizaines de milliers de personnes, des soldats dans des camions, des gens aisés dans leurs voitures, d'autres à vélo, à pied investissent la ville.

Ces gens fuyaient l'avancée des troupes du FPR qui venaient de prendre, la nuit, le contrôle de la préfecture de Ruhengeri et qui étaient signalées aux portes de la préfecture de Gisenyi, dernière bastion des éléments des FAR et des Interahamwe.

Quelques 10.000 soldats des FAR, mêlés aux réfugiés, franchirent aussi la frontière congolaise ce jour-là.

Dans un premier temps, la plupart avaient été désarmés par les militaires zaïrois.

Dans l'après-midi cependant, lorsque le chef d'état-major des FAR décide de fuir, des colonnes entières entrèrent avec armes, véhicules, canons tractés, auto-mitrailleuses, etc. Le lendemain, Gisenyi tombait aux mains du FPR qui proclama, le 17 juillet, la fin de la guerre.

Via www.babunga.alobi.cd




Ésaïe Tsongo

Ésaïe Tsongo - 17/07/2021 23:28 - Répondre 

😢😢😢