Ce jour-là, 9 janvier comme aujourd’hui, mais en 2007, Steve Jobs lève le voile sur l'iPhone, un appareil "beaucoup plus malin" que tous les téléphones du marché et "super facile à utiliser", comme il le présentait.

Cette date restera à jamais dans la révolution de la téléphonie mobile.

La rumeur courait déjà depuis un moment : Apple préparerait le lancement d'un téléphone révolutionnaire, six ans après l'apparition de l'iPod.

Nous sommes à San Francisco (Etats-Unis). Steve Jobs est sur scène, le public s'attend à quelques grosses annonces.

Il ne sera pas déçu : à l'issue d'un teasing qui fait miroiter une fusion réussie entre téléphone, iPod et terminal Internet, c'est l'iPhone qui pointe le bout de son nez.

Steve Jobs déclarera : "En 1984, nous avons introduit le Macintosh. Cela n'a pas juste changé Apple, mais toute l'industrie informatique... En 2001, nous avons présenté le premier iPod; il n'a pas juste changé la façon dont nous écoutons de la musique. Il a changé l'industrie musicale... Aujourd'hui, nous introduisons trois produits révolutionnaires. Le premier est un iPod à large écran et commandes tactiles; le second est un téléphone mobile révolutionnaire; et le troisième est un terminal de communication internet innovant."

À chaque phrase, les applaudissements et les sifflets de la salle sont nourris.

"Ce que nous avons voulu faire, c'est nous débarrasser des boutons et juste avoir un écran géant. Et pour communiquer, on va utiliser un stylet ? Non, qui voudrait d'un stylet ? Nous allons utiliser le meilleur outil qui soit : le doigt. Nous avons inventé une nouvelle technologie appelée multitouch. C'est magique, et nous l'avons brevetée !".

Steve Jobs conclura son speech en ces mots : "Aujourd'hui, Apple va réinventer le téléphone !"

Et en disant cela, Steve Jobs, pour une fois, n'exagérait pas : le monde venait d'entrer dans l'ère du smartphone.

Le rendez-vous fut donné au 29 juin 2007, la sortie effective de l'iPhone.

Depuis ce jour-là, Apple a écoulé plus d'un milliard d'iPhones à travers le monde.




Job KAKULE

Job KAKULE - 13/01/2022 11:54 - Répondre 

Bien