Ce jour-là, 8 février comme aujourd'hui, mais 2016, les locaux de l'équipe nationale de la RDC rentraient à Kinshasa, après s’être imposés 3-0 face au Mali en finale du CHAN.

A leur retour à Kinshasa, la ferveur était décuplée. Les cris frôlaient l’hystérie.

Des groupes d’hommes, de femmes et d’enfants trottinaient dans les rues de Kinshasa en chantant.

La finale était devenue une affaire d’Etat. Un avion de la compagnie nationale (Congo Airways) avait été affrété pour emmener des supporters au Rwanda.

En outre, la ville de Kinshasa avait déployé une vingtaine d’écrans géants dans la ville.

Les Léopards avaient par la suite été reçus au palais de la nation, par le président Joseph Kabila (joueurs, membres du staff technique et officiels, tous moulés en veste) qui les avait gratifiés.

De façon particulière, il s’était adressé avec beaucoup d’attention à Jean-Florent Ibenge Ikwange (le mentor du onze national).

Joseph Kabila décora tous les joueurs, les membres du staff technique ainsi que les officiels, des médailles de mérite sportif.

Par la même occasion, Joël Kimwaki, Florent Ibenge, Denis Kambayi (ministre des sports), Constant Omari (le n°1 de la Fecofa), Donatien Tshimanga (membre du comité exécutif de l’organe technique national), le Dr Jean-Pierre Bungu Kakala, (médecin de l’équipe nationale) et Nkulu Kabwe avaient été fait "chevaliers de l’ordre national Héros nationaux Kabila-Lumumba".

Le clou de la cérémonie fut la remise, à titre symbolique, des clés de contact des jeeps de marque Prado au capitaine des Léopards, à leur entraîneur, au ministre Denis Kambayi, à Constant Omari (le président de la Fecofa), à son vice-président (Donatien Tshimanga). Dans les semaines qui suivirent, les 23 joueurs, les membres du staff technique et autres officiels reçurent chacun une jeep (comme c'était déjà le cas en 2009, aux vainqueurs de la 1ère édition du CHAN).

Via www.babunga.alobi.cd




Job KAKULE

Job KAKULE - 08/02/2021 12:48 - Répondre 

👍👍👍