La Vice-Première Ministre du Plan, Élysée Munembwe a présidé à Goma, un atelier de sensibilisation et de vulgarisation des réformes opérées par le gouvernement dans le cadre du climat des affaires à l'intention de l'Assemblée provinciale, du Gouvernement provincial et du secteur privé.

Organisé par l'Agence Nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), cet atelier a pour objectif de sensibiliser et vulgariser les réformes initiées par l’exécutif central pour améliorer le climat des affaires en impliquant les administrations publiques, le secteur privé, et les différentes parties prenantes dans ce secteur afin de garantir leur appropriation au niveau provincial.

Dans son discours d'ouverture, la Ministre du Plan a indiqué qu'il faut assainir les postes frontaliers du Nord-Kivu en s'assurant de la présence de seuls services habilités à y prester et rendre l’économie congolaise compétitive : « Ces réformes doivent faciliter la pratique des affaires, renforcer la sécurité juridique et judiciaire; assainir notre fiscalité et notre para fiscalité; lutter contre la concurrence déloyale à laquelle nos opérateurs économiques sont contraints; lutter contre le trafic frauduleux des marchandises; trouver une solution aux difficultés d'approvisionnement en intrants pour les industries locales », a-t-elle signifié indiquant que la sécurité des biens et des personnes constitue une réelle préoccupation pour le gouvernement congolais.

Cette situation, note-t-elle, est une réelle menace à l'inclusion de l'entrepreneuriat et au développement de l'industrie locale de la Province du Nord-Kivu.

Enfin, Elysée Munembwe a invité toutes les parties prenantes à vulgariser aussi les différentes réformes mises en œuvre pour assainir l'environnement des affaires et que chacun joue son rôle dans ce processus.