Ce jour-là, 23 septembre comme aujourd'hui, mais en 1968, Kinshasa accueille l'Élection Miss Europe 1968. 

Initialement prévue pour se tenir à Nice (France), la compétition est reportée à cause des émeutes dans la ville.

Le Congo se propose d'accueillir l'évènement, à l'initiative du ministre de la Culture, Paul Mushiete.

Il y avait pas moins de 21 concurrentes venues de plusieurs pays européens, notamment la Belgique, le Luxembourg, la Tchécoslovaquie, le Danemark, l'Angleterre, la France, la Grèce, les Pays-Bas, l'Irlande, l'Italie, le Malte, l'Espagne, la Suisse, la Turquie, la Yougoslavie, la Suède, le Norvège, etc.

A leur arrivée au Congo, les filles avaient reçu un accueil triomphal à Kinshasa.

Elles avaient fait le tour de la ville et s'étaient livrées à une promenade sur le Boulevard du 30 Juin, au grand bonheur des Congolais.

Elles avaient été reçues au Congo comme des célébrités.

Elles avaient un programme complet d'activités.

Pour leur détente, elles avaient même droit à une petite escapade équestre.

Avant le grand évènement, les filles étaient parties en villégiature loin de la capitale, dans l'est du pays (notamment à Goma et à Rwindi).

A Rwindi (dans le parc national des Virunga), les filles vont profiter du climat doux de l’est-congolais, savourant également les prestations du ballet traditionnel des danseurs Intore.

Elles étaient par la suite retournées à Kinshasa, pour le grand show de ce 23 septembre.

A l'issue de la compétition, c'est mademoiselle Leena Marketta Brusiin de la Finlande qui sera couronnée "Miss Europe 1968".

Couvert par la télévision et par des centaines de journalistes étrangers, ce concours fut une bonne publicité pour le Congo.

(Avec Benjamin Babunga, via www.babunga.alobi.cd