Ce jour-là, 25 novembre comme aujourd’hui, mais en 1997, soit 6 mois après la prise de Kinshasa par l'AFDL, LD Kabila destitue Anselme Masasu Nindaga et nomme un rwandais à la tête de l'armée congolaise : James Kabarebe devient le Chef d'Etat-Major général des FAC, poste qu'il occupa pendant 8 mois

Dans la foulée, Masasu Nindaga fut jeté en prison pour "activités douteuses" et, à l'issue d'un procès, fut condamné et envoyé en prison à Buluwo.

C'est vers la mi-juillet 1998 que LD Kabila décidera de remplacer James Kabarebe par le Général Célestin Kifwa.

Mais les choses ne tarderont pas à se retourner contre Kabila. Après le rapatriement d'un 1er contingent de 600 hommes le 29 juillet 98, le Rwanda organisera, du 2-3 août, une mutinerie touchant l'essentiel des villes de l'est du pays : c'est le début de la rébellion du RCD.

A son retour au Rwanda en 1997, James Kabarebe avait été nommé chef d'Etat-major (en 2002), puis Ministre de la Défense du Rwanda de 2010 à septembre 2018.

Il est actuellement conseiller militaire du Président Paul Kagame.




Job KAKULE

Job KAKULE - 25/11/2021 17:20 - Répondre 

🤔🤔🤔