Ce jour-là, 11 février comme aujourd'hui, mais en 1990, Nelson Mandela qui venait de passer 27 ans, 6 mois et 6 jours en prison, sortit poing levé devant les caméras du monde entier et accompagné de son épouse Winnie.

Une foule gigantesque l'attendait au Cap.

Nelson Mandela (surnommé en 1990 "le terroriste") était le fer de lance de la lutte anti-apartheid.

Il avait été condamné à la perpétuité en 1964, pour avoir dirigé la branche armée clandestine de son organisation.

Il avait passé 27 ans en prison, dont 18 dans le sinistre bagne de Robben Island, au large du Cap.

A sa sortie, durant quatre ans, il négocia pied à pied avec le président Frederik De Klerk pour obtenir l'organisation d'élections au suffrage universel sur la base de "une personne, une voix".

Et en 1994, l'ANC remporta haut la main le scrutin, portant à la présidence l'homme qui avait été coupé du monde pendant presque trois décennies.

Le premier président noir d'Afrique du Sud n'accomplit qu'un mandat, et se retira en 1999. Il est mort le 13 décembre 2013, âgé de 95 ans.

Via www.babunga.alobi.cd