La crise alimentaire plus nuisible que la COVID19 à Luhonge, en territoire de MASISI.
Des adultes tout comme des enfants, sont tous victimes de la malnutrition à Luhonge dans cette partie de la province du Nord-Kivu, dont plus de 50 enfants souffrent de la kwashiorkor.
A la base, des conditions de vie déplorables pour plusieurs familles nécessiteuses, et qui ne vivent que des activités champêtres  en majorité.
Lors d'une descente sur le lieu, certains habitants de Luhonge qui se sont confiés à Grands Lacs News, ont émis le vœu d'être assistés en vivres et non vivres par les autorités ainsi que les organisations humanitaires sauver leurs vies et celles de leurs enfants, mais aussi par un appui dans leurs activités champêtres.
De surcroît, ces paisibles populations restent exposés à la contamination du Coronavirus car la plupart des mesures barrières sont loin d'être en application, même le port de masque, suite au manque des moyens.

Une aide urgente serait est une nécessité pour épargner les vies de ces dignes fils et filles de la République Démocratique du Congo.

Retrouvez notre reportage sur ici.




Job KAKULE

Job KAKULE - 02/07/2020 00:09 - Répondre 

😢😢😢


Ésaïe Tsongo

Ésaïe Tsongo - 30/06/2020 13:49 - Répondre 

Ooooh! C'est grave !!!